Université de BordeauxCluster of excellence

POPSU, QUESAKO ?

La "Plateforme d'observation des projets et stratégies urbaines" vise à croiser savoirs scientifiques et expertise opérationnelle pour mieux comprendre les évolutions et enjeux des villes et des territoires. Comment cela fonctionne-il ? Quels sont les travaux menés à Bordeaux ? Toutes les réponses ici.

Dernière mise à jour jeudi 03 septembre 2020
POPSU, QUESAKO ?


Le programme POPSU a été initié en 2003 par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), organisme interministériel[1] de recherche et d’expérimentation, en partenariat avec les principales villes et agglomérations françaises. Il vise à capitaliser des connaissances sur les transformations urbaines à l'oeuvre afin d'éclairer et de guider l'action publique. Son originalité est triple :

  • il repose sur une collaboration entre chercheur.e.s et practicien.ne.s afin de co-produire des connaissances au croisement des savoirs scientifiques et de l'expertise opérationnelle,
  • il propose une mise en perspective des territoires étudiés (grandes métropoles françaises hors Ile de France) par des croisements thématiques, 
  • il met l'accent sur la valorisation et la diffusion des connaissance produites en vue de leur appropriation par un public non académique.

 


Les travaux en cours prennent place dans deux axes complémentaires du programme, portant respectivement sur les métropoles et les petites villes : 

POPSU Métropoles ou "la métropole et les autres"

Initié en 2018 avec quinze métropoles françaises, ce programme interroge la manière dont les métropoles assument leurs responsabilités territoriales et dont s’organisent les transactions et interactions entre territoires, et s'intéresse à des problématiques telles que les usages et les évolutions des modes de vie, l’association des habitants dans les modes de gouvernance, la gestion des mobilités et l’accès au numérique, les adaptations face aux changements climatiques, l’approche des risques et la gestion des ressources…

Le projet "Bordeaux, la métropole en partage ?" mobilise une équipe pluridisciplinaires de chercheurs en sociologie, économie, sciences politiques, ainsi que plusieurs directions de Bordeaux Métropole autour de quatre axes : les coopérations territoriales autour des ressources telles que l'eau ou l'alimentation, les logiques spatiales de l'inflation immobilière (ségrégation, gentrification), la formation des écosystèmes de start-up, la métropole vue et vécue par les classes "populaires". Le projet est animé par le Forum urbain, qui accompagne les coopérations chercheurs-praticiens et contribue à la valorisation des travaux.

Plus d'informations sur POPSU Métropoles

POPSU Territoires sur les processus de transformation des petites villes

Corollaire de POPSU Métropoles, ce programme repose sur la réalisation sur un an d'études de cas articulant la réalisation d'une enquête préalable, l'organisation d'un séminaire visant une construction collective de la réflexion par les élu.e.s, praticien.ne.s et chercheur.e.s, la mise en forme des livrables.   

Le Forum urbain a pris part à la seconde édition de POPSU Territoire avec le projet "Métropolisation et transition post-pavillonnaire" portant sur l'urbanisation de Saint-Loubès, petite ville de Gironde en prise directe avec la demande de logement issue de la métropole bordelaise. Un séminaire avec les acteurs locaux a été organisé en novembre 2019 et le rapport de l'étude sera très prochainement disponible. 

Le programme POPSU Territoires continue avec une consultation en cours pour sa troisième édition (propositions attendues pour le 9 novembre au plus tard).

> Plus d'informations sur POPSU Territoires


POPSU Métropoles et Territoires s'inscrivent dans la continuité de deux premières éditions du programme, initiées en 2004 et 2010 : 

POPSU 1 (2004-2010) sur le thème de la fabrique de la ville

Conduite dans 7 villes, cette première édition du programme a donné suite à des analyses comparatives sur cinq thématiques : développement durable, économie, formes urbaines, gouvernance, habitat.

A Bordeaux, la recherche était portée par le laboratoire PAVE de l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux, en partenariat avec les laboratoire ADES (Université Bordeaux 3) et SPIRIT (IEP de Bordeaux), ainsi qu'avec la Communauté urbaine de Bordeaux. Elle a mis en exergue quatre grandes dynamiques du développement de l'agglomération bordelaise : le bouleversement de l’espace urbain par les grands chantiers (tramway, aménagement des quais), l’émergence de nouveaux usages de la ville (espace public, référents), l’évolution des méthodes de gouvernement (gouvernance, leaderships) et le renouvellement des cultures professionnelles (projets de territoire, concertation). Ces travaux sont présentés dans l'ouvrage Bordeaux Métropole, un futur sans rupture, paru en 2009 sous la direction de Patrice Godier, Claude Sorbets et Guy Tapie.

> Plus d'informations sur POPSU 1

POPSU 2 (2010-2017) pour servir la stratégie des acteurs dans les métropoles

Cette seconde édition du programme POPSU proposait de se projeter dans l'avenir pour déterminer les termes dans lesquels poser la ville de demain. La comparaison des situations des 10 villes impliquées y était plus particulièrement développée, et ce autour de cinq thèmes principaux : développement durable, gares et pôles d'échanges, fragilités urbaines, régulations territoriales, économie de la connaissance.

A Bordeaux, l'équipe déjà impliquée dans POPSU 1 s'est intéressée aux changements dans les représentations et les pratiques des acteurs, induits par le passage à l’échelle métropolitaine de l'organisation et de la gouvernance du territoire. Le focus a été mis sur trois aspects en particulier : la mobilité (gouvernance intermodale, pôles d'échanges), l'économie créative et de la connaissance (clusters créatifs, plan campus), la régulation territoriale (mise en récit de la "fabrique métropolitaine", émergence de nouveaux dispositifs et acteurs). Est tiré de cette recherche l'ouvrage L'éveil métropolitain. L'exemple de Bordeaux paru en 2018 sous la direction de Patrice Godier, Thierry Oblet et Guy Tapie.

> Plus d'informations sur POPSU 2

---

[1]  Le PUCA est placé sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Culture et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.



HAUT