Université de BordeauxCluster of excellence

Rencontre #30 : Vivons-nous dans des villes néolibérales ?

le 08/12 de 18h à 19h

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage "La ville néolibérale" (PUF, 2020), nous vous proposions une rencontre en ligne avec le politiste Gilles Pinson pour traiter des effets des politiques néolibérales sur les villes en direct de la station Ausone !

Dernière mise à jour jeudi 26 novembre 2020
Crédit illustration : "Civilized",  Ben Tolman , 2014Crédit illustration : "Civilized", Ben Tolman , 2014


Quel est le point commun entre la gentrification, la redécouverte du patrimoine urbain, la généralisation des grands projets urbains, les prophéties sur la « smart city » ou encore les politiques de marketing urbain ? Pour certains, ce sont autant de signes et d’effets de politiques néolibérales qui ont profondément transformé les manières de concevoir, gouverner et de vivre la ville dans les 40 dernières années.

Professeur de science politique à Sciences Po Bordeaux, chercheur au Centre Emile Durkheim et responsable scientifique du Forum urbain, Gilles Pinson travaille depuis plus de 20 ans sur les politiques et la gouvernance urbaines. Il s'est intéressé au regain d'intérêt pour l’urbanisme et la planification dans les années 1990 autour du concept et de la pratique des grands projets menés dans les métropoles européennes (Gouverner la ville par projet, Presses de Sciences Po, 2009). Plus récemment, il a engagé un dialogue critique avec les auteurs qui expliquent ces changements dans les politiques urbaines en mobilisant la notion de néolibéralisme.

Dans son nouvel ouvrage, il revient tout d’abord sur ce qu’étaient les villes avant la vague néolibérale insufflée par les gouvernements de Margaret Thatcher en Angleterre et de Ronald Reagan aux Etats-Unis à la fin des années 1970, puis diffusée dans le monde entier. Il montre ensuite la manière avec laquelle le néolibéralisme a investi les politiques urbaines, avant d’analyser la gentrification, l'envol des valeurs immobilières et l'expulsion des populations précaires des métropoles comme les conséquences du néolibéralisme sur les conduites individuelles, le droit à la ville et de la démocratie. A chaque fois, il s’attarde sur la plus-value des explications en termes de néolibéralisation, mais aussi leurs limites.

> Lire la critique d'Isabelle Baraud-Serfaty (ibicity)
>
Lire la recension de Xavier Leroux (géographe)
> Ecouter son interview dans le podcast "La Fabrique urbaine"

Pour en discuter à ses côtés, nous avons eu le plaisir de compter sur la participation de Jean-Marc Offner, directeur de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), qui publiait cette année Anachronismes urbains, dans lequel il combat les dogmes actuels qui gouvernent les villes et les territoires (>(re)Voir la rencontre #23 : En finir avec les idées reçues sur l'urbanisme ?).

> Voir la rencontre :

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet de recherche partenariale "Bordeaux, la métropole en partage ?" du programme POPSU Métropoles, et contribuera aux travaux engagés sur la place des classes populaires dans le processus de métropolisation.

Date et horaire : mardi 8 décembre 2020, de 18h à 19h, retransmis en direct de la station Ausone
Partenaires
: librairie Mollat, Région Nouvelle-Aquitaine

Figure dans les rubriquesLes rencontres du Forum urbain


HAUT