Université de BordeauxCluster of excellence

[ANNULEE] Rencontre #24 : Paris, Londres, New-York, comment se sont créés les réseaux d'eau ?

05/05 : 18h - 19h30

En raison de l'épidémie actuelle, nous ne sommes pas en mesure de maintenir la rencontre prévue le 5 mai prochain avec l'économiste Christophe Defeuilley sur la création du service public de l'eau dans le monde. Soyez assurés que nous mettons tout en oeuvre pour la reprogrammer dès que les conditions sanitaires le permettront.

Dernière mise à jour lundi 09 décembre 2019
Les pompes du pont Notre-Dame, Paris, 1861.Les pompes du pont Notre-Dame, Paris, 1861.


Comment les habitants de Paris, New York et Londres ont-ils eu accès à l’eau courante ? A partir de quand passe-t-on de solutions individuelles d’approvisionnement en eau à des systèmes collectifs modernes de distribution d’eau ? Quelle empreinte ont laissé les entreprises privées sur la gestion publique de l'eau ?


Toutes ces questions seront abordées tour à tour par l'économiste Christophe Defeuilley (enseignant à l'École urbaine de Sciences Po Paris) qui présentera son ouvrage "L'entrepreneur et le Prince. La création du service public de l'eau" (Presses de Sciences Po, 2017). Dans ce dernier, il s'attèle à une comparaison historique de l'établissement des services publics d'eau potable dans trois métropoles mondiales ; Londres, New York et Paris. A travers l'analyse du jeu des acteurs, des négociations contractuelles et des modes de financement des infrastructures, l'auteur dresse le portrait des figures emblématiques du Prince et de l’Entrepreneur pour expliquer le modèle singulier de la délégation de service public à la française, face au modèle de gestion publique anglo-saxon.

Son intervention permettra de mettre en perspective les débats contemporains sur les modes de gestion des services urbains avec des acteurs bordelais oeuvrant à la politique de l'eau. La rencontre sera animée par la sociologue Laura Brown, chargée d'étude au LyRE (centre de R&D de Suez, basé à Bordeaux).

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet de recherche partenariale "Bordeaux, la métropole en partage ?" du programme POPSU Métropoles. Elle contribuera aux réflexions engagées sur les relations d'interdépendance entre la métropole et ses territoires voisins en matière de gestion des ressources en eau.







HAUT