Université de BordeauxCluster of excellence

Produire des logements écologiques et abordables à Bordeaux Métropole

Produire des logements écologiques et abordables à Bordeaux Métropole

Comment concilier la durabilité d'un projet et son abordabilité économique ? Comment favoriser l'acceptabilité d'un projet par tous les acteurs du jeu immobilier, tout en respectant les désirs et les contraintes de chacun ? Quel rôle le promoteur peut-il jouer dans cette médiation ?

 


Cette étude interroge les conditions nécessaires à la conciliation entre une production de logements respectueux de l'environnement, et donc plus coûteux, et une production de logements abordables pour le plus grand nombre, et cela dans l'une des zones immobilières les plus tendues de France. La construction de bâtiments écologiques n'est aujourd'hui plus un défi mais un impératif, encadré notamment par de nouvelles réglementations. De même, dans une métropole qui attire de plus en plus de monde, il est nécessaire de créer des logements qui puissent accueillir une large part de sa population.

Partant du constat que la construction de logement durable représentait un surcoût d’en moyenne 10%, les étudiants se sont d'abord engagés dans une réflexion autour de l'abaissement des coûts, qu’ils concernent le promoteur ou les futurs acquéreurs. Cependant, ces ébauches de solutions se sont vites avérées être des potentiels freins aux projets : la mauvaise perception de la densité par les habitants ou les élus, le coût des énergies renouvelables pour le promoteur, entre autres points soulevés par le diagnostic des étudiants. En repartant des différents acteurs du projet immobilier (le promoteur, le concepteur, l’élu, le riverain et l’acquéreur), ils ont alors identifié leurs désirs et leurs contraintes afin de pouvoir développer la notion d’acceptabilité du projet. Car outre le caractère technique de la commande, l'aspect sociologique y est primordial. Ils ont finalement travaillé deux volets, liant les enjeux écologiques et économiques, à savoir la densité et les énergies.

En juin 2020, ils présenteront à leur commanditaire un premier état des lieux de la production de logements à travers les procédés écologiques déjà existants, les moyens permettant une baisse du coût global des bâtiments et les attentes des différents acteurs d’un projet immobilier. Des esquisses de solutions applicables au cas bordelais seront également proposées, issues du travail de benchmark des solutions innovantes techniques en France et à l'étranger.


Commanditaire : Altaréa Cogédim

Etudiants : Clémence de Muizon, Céleste Martin, Solenn Petit-Marzan (Sciences Po Bordeaux) ; Amélie Boucher-Duplain, Lucas Kolodziejczyk, Awaléa Sow, Laura Vidal (ensapBx)

Tutrice : Géraldine Valois, architecte et professeure à l'ensapBx

Figure dans les rubriques
Projets collectifs science politique / architecture


HAUT