Université de BordeauxCluster of excellence

La revitalisation des centres des villes moyennes : le cas de Langon

La revitalisation des centres des villes moyennes : le cas de Langon

Comment redynamiser certains centres-villes dépréciés et désertés par les habitants ? Quelles stratégies mettre en place pour qu'ils retrouvent une seconde vie ?


En comparaison à l’attractivité des métropoles, les centres des villes moyennes sont de plus en plus déprisés par les habitants au profit toujours d’un étalement urbain marqué par l’habitat pavillonnaire et les grands centres commerciaux en périphérie des centres. Ce projet propose une réflexion prospective sur l’avenir de Langon en 2050, dans une approche optimiste de l’avenir des villes moyennes, ici vues comme de véritables laboratoires d’innovation urbaine. En mêlant scénarios fictifs et études de terrain, la réflexion se fonde sur de grandes thématiques telles que l’urbanisme temporaire, le changement climatique ou encore la place du numérique dans la ville. Cela se traduit par des propositions de renouvellement de l’habitat et du centre-ville pour endiguer la dévitalisation de ce dernier. Le pari est ici celui d’une adaptation de ces centres aux nouveaux enjeux urbains contemporains.


Commanditaire : Soliha Nouvelle-Aquitaine

Etudiants : Laura Beneditti, Elodie Céré, Teddy Foli, Alex Moreau (ensapBx) ; Coline Barazer, Sara Gamrani, Jules Lemoing, Marine Luce (Sciences Po Bordeaux)

Tuteur : Gilles Pinson, professeur à Sciences Po Bordeaux et chercheur au Centre Emile Durkheim

Figure dans les rubriques
Projets collectifs science politique / architecture


HAUT