Université de BordeauxCluster of excellence

Patrimoine résidentiel moderne : accorder les regards pour un avenir durable

Les mouvements modernes rattrapés par la marche du durable : Leçons, adaptations et inventions des lieux du quotidien

Dans le cadre de son premier appel à projets, le Forum urbain contribue à la valorisation et la diffusion des résultats du projet de recherche "REDIVIVUS" (2016-2018), porté par les laboratoires PAVE et GRECCAU, sur les défis et adaptations nécessaires de l'habitat issu du mouvement moderne à l'aune du développement durable.


Cette recherche partait du constat que la production d’habitat d'après-guerre (déclinant différentes facettes du mouvement moderne) est aujourd’hui rattrapée par un impératif de transition énergétique et environnementale, dans un contexte de réchauffement climatique. Elle s'est donc intéressée aux manières dont des opérations de logement emblématiques de l’après-guerre se prêtent à un recyclage au sein de la "ville durable", entendue tant comme idéal que comme modalité d'urbanisation effective.

Ont été étudiés des projets de restructuration, de réhabilitation, et de réintégration urbaine d’opérations de logements construits pendant la période 1950-1975. L'objectif était d’analyser les problématiques spécifiques à ce type d’intervention sur le plan architectural, urbain et opérationnel, ainsi que les dispositifs techniques, politiques et sociaux développés pour y répondre. Différents cas d'étude considérés comme des "analyseurs" des mutations en cours sont passés à la loupe des chercheurs. Il s'agit des quartiers de Mériadeck et des Aubiers à Bordeaux, Pontet-Lamartine à Pessac et du Hameau de Noailles à Talence, choisis pour leur diversité en termes de principes modernistes (morphologie, typologie, localisation), de participants au projet de requalification (collectivités territoriales, bailleurs sociaux, copropriétés, habitants) et de cadre opérationnel.

Si la recherche s'est surtout focalisée sur les cas bordelais, l’échantillon d’opérations à Cincinnati aux Etats-Unis a permis une mise en perspective de la situation française autour de deux phénomènes transnationaux : les déclinaisons du modernisme dans différents pays dans l’après guerre, et la dimension globale de la problématique du développement durable aujourd’hui.

Soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication, REDIVIVUS a mobilisé une équipe pluridisciplinaire associant sciences techniques et sciences humaines (architecture, urbanisme, sociologie urbaine et de l’habitat, sciences politiques, psychologie de l’environnement), en lien avec les acteurs des cas d'étude mobilisés dans le cadre d’entretiens et de séminaires réguliers visant à "dépayser" le regard.

Parcourir le livret présentant la synthèse des résultats : Lire plus de publications sur Calaméo

Actualités du projet de recherche

• Du 29 mai au 1er juin 2017 : Workshop international "L'habitat moderne revisité par la ville durable : ambiances et qualités d’usages", organisé avec le soutien de l'International Ambiances Network et réunissant chercheurs et étudiants de Bordeaux et de Cincinnati, ainsi qu'acteurs locaux, autour de conférences, d'une table-ronde et de travaux de terrain.
> Télécharger la synthèse du workshop

• 29/01/2018 : séminaire "Quartiers résidentiels moderne d’après-guerre : enjeux pour la ville durable" avec la participation de Giugla Marino (architecte et chercheur à l'EPFL)

01/04/2020 : publication du livret à destination des résidents et des acteurs de la ville afin d'envisager des pistes d'appropriation des résultats et des expérimentations

01/10/2020 : conférence-débat "Comment rendre l'architecture d'après-guerre durable ?" organisée au Centre culturel et associatif Jean Eustache en partenariat avec la ville de Pessac, avec l'architecte Fanny Gerbeaud (laboratoire PAVE), l'ingénieur Philippe Lagière (Université de Bordeaux) et l'historien Gauthier Bolle (ENSA Strasbourg)


Porteurs du projet : Fanny Gerbeaud (PAVE), Aline Barlet (Groupe Recherche Environnement, Confort, Conception Architecturale et Urbaine - GRECCAU)
Partenaires : University of Cincinnati, Ministère de la Culture et de la Communication, Forum urbain

Figure dans les rubriques
Projets des laboratoires


HAUT