Université de BordeauxCluster of excellence

Autres actus

PACTO'LAB 2 : rencontre sur le thème de l'adolescent

28/09 : 14h - 16h

Deuxième édition d'un cycle de rencontres entre chercheurs et acteurs de terrain organisé en partenariat avec la Ville de Bordeaux autour de grandes thématiques de son Pacte de cohésion sociale et territoriale.

Publié le vendredi 31 août 2018


Le Forum urbain s'associe à la Délégation de la cohésion sociale et territoriale de la Ville de Bordeaux dans le cadre d'un cycle de rencontres portant sur cinq grandes thématiques ayant trait au sujet de la cohésion sociale de la cité : l’étranger, l’alimentation, les rythmes, les nuit, l’adolescent. L'objectif sera de croiser les regards de chercheurs et d'acteurs prenant part à la mise en œuvre du Pacte de cohésion sociale et territoriale, pour initier des débats de fond et favoriser la prise de décision concertée.

PACTO'LAB #2 : l'adolescent

> Mardi 25 septembre de 14h à 16h (le lieu sera précisé ultérieurement)

Nos enfants évoluent entre des espaces privés très sécurisés pour limiter au maximum le risque d’accident domestique, et des espaces publics qui leur sont dédiés, encore plus sécurisés notamment depuis les actes terroristes avec l’interdiction par exemple de stationner devant les écoles.

Entre espaces privés et publics dédiés, on dit à nos jeunes de traverser rapidement la ville, de faire « attention ». On ne parie plus un seul instant sur la coveillance des adultes dans « l’espace public de traversée » et surtout, pire, on ne croit plus indispensables à leur bon développement les rites de passages qui exigent qu’ils éprouvent leur curiosité et leur audace, leurs limites, dans l’espace libre, notamment dans la nature ; bref se tester, mesurer sa force et celle des éléments naturels. Ces rites de passage ne pouvant plus se faire de manière traditionnelle, certains adolescents et certains jeunes s’essaient alors sur leurs corps avec l’alcool, la drogue, et avec de la souffrance mentale.

Ils évoluent en ville dans un environnement minéral et hyper-sécurisé, séparés de l’écosystème du vivant dont ils ne sont qu’un maillon. Ils deviennent des individus éprouvette, propres mais de plus en plus abîmés.

Ce signal faible qui concerne un nombre marginal de jeunes quantitativement est identique dans tous les quartiers, populaires et moins populaires. Certains de nos enfants vont mal.

> En savoir plus sur le Pacte de cohésion sociale et territoriale de la ville de Bordeaux



HAUT