Université de BordeauxCluster of excellence

Offres de stage au Forum urbain, à Bordeaux Métropole et sur une recherche participative

Parce que le confinement ne doit pas arrêter la professionnalisation des étudiants, nous diffusons trois offres de stage qui s'annoncent passionnants pour le premier semestre 2021 !

Dernière mise à jour lundi 02 novembre 2020


Au Forum urbain : stage de 3 à 6 mois pour la réalisation de supports de médiation des savoirs universitaires sur la ville

Les missions seront les suivantes : 

• Réaliser des portraits de chercheur.e.s et de professionnel.le.s impliqué.e.s dans les activités du Forum urbain
• Initier de nouvelles formes de valorisation de la recherche sur la ville et des projets recherche-action accompagnés ou portés par le Forum urbain : vidéos, infographies, publications, événements...
• Participer à l’organisation des événements du Forum urbain qui auront lieu durant le stage

> Télécharger la fiche de poste

Date limite de candidature : 8 décembre 2020

A Bordeaux Métropole : stage de 6 mois au sein du service coopérations territoriales

Le stagiaire aura pour principale mission, d’apporter son soutien à l’équipe projet des coopérations territoriales et de concourir ainsi au développement d’alliances durables entre territoires :
 Contribuer à l’animation de groupes de travail thématiques (mobilité, habitat, alimentation, développement économique, transition énergétique...)
• Participer à l’organisation et à l’animation de réunions interservices et inter-administratives afin d’identifier des actions de coopération
• Tenir à jour des bases de données et de ressources documentaires
 Participer au développement d’outils de communication
 Assurer une veille sur les démarches de coopérations territoriales en France et à l’étranger.

> Télécharger la fiche de poste

Date limite de candidature27 novembre 2020

Stage sur un projet de recherche participative 

Titre : Quel est le vivre-ensemble sur la commune de Bidart ? Un groupe d'habitant.es s'interroge sur les évolutions de la commune au XXème siècle (transition agricole / tourisme) et par la même occasion interroge la façon dont cette investigation sur les mutations passées pourra nourrir les relations entre habitants et leur projection quant à l'avenir de la commune.

Résumé : Dans le cadre d'une démarche Nouveaux Commanditaires Sciences (NCS) de participation citoyenne à la recherche, des habitant.es de la commune de Bidart, en collaboration avec la mairie, ont souhaité interroger l’évolution depuis le siècle dernier des activités touristiques et agricoles sur la commune, et la façon dont ces deux activités ont impacté l'architecture, l'urbanisme, les paysages et le vivre-ensemble.

Les démarches NCS permettent à des groupes de citoyen.nes de formuler une question, et par l'intermédiaire d'un.e médiateur.trice, de solliciter une recherche. Des chercheurs sont ensuite conviés à y répondre en mettant en œuvre une démarche de recherche originale, interdisciplinaire, de temps long (4 à 5 ans). Terexa Lekumberri, ethnologue à l’Institut Culturel Basque, accompagnée par les habitant.es a recueilli des témoignages d'anciens. Cette approche ethnographique dont les résultats sont en cours d'analyse a été complétée par une étude cartographique et de terrain qui a permis de quantifier et préciser les évolutions dans les usages des terres au cours du XXème siècle. Ce travail a été réalisée à l'hiver 2020 par des étudiants du Master Espace et Milieux (Université Paris Diderot) sous la direction de Clélia Bilodeau et des collègues du Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (Université Paris Diderot - CNRS).

En complément, un travail d'analyse sociologique est sollicité. Il pourrait porter sur la façon dont l'ensemble des habitants se positionnent dans leur rapport à la commune, dans le rapport à son évolution passée, dans la façon dont ce rapport au passé influe sur les projections avenir.

Ce travail pourrait être réalisé par un.e étudiant.e de Master sur la période 2020 / 2021. La question et la méthodologie serait discutée entre l'encadrant.e, l'étudiant.e et le collectif d'habitants, avec l'appui des médiateurs Maria Pothier et Livio Riboli-Sasco (Atelier des Jours à Venir). La question et la méthodologie choisies in fine se devront de répondre aux standards académiques de la discipline.

> Contacts : Livio Riboli-Sasco (livio@joursavenir.org / 06 75 66 94 78) et Maria Pothier (maria@joursavenir.org / 06 46 10 09 50)

> Candidatures attendues dès que possible !




HAUT