Université de BordeauxCluster of excellence

Revitalisation inclusive de Castillon-la-Bataille

Revitalisation inclusive de Castillon-la-Bataille

Comment recréer du lien social au sein d'une population divisée culturellement et socialement, dans un centre bourg rural et paupérisé ? Agir sur l’espace public est-il un moyen efficace pour favoriser les échanges et l’inclusion ?


Les centres-bourgs ruraux français font face à une dévitalisation se traduisant par une vacance commerciale et locative ainsi qu’une paupérisation accrue. Face à ces difficultés, la population a tendance à se diviser et des tensions apparaissent entre les différents groupes culturels et sociaux. L’espace public, en tant que lieu de coexistence et de rencontre, cristallise ces tensions.

Afin de recréer du lien social entre les différents groupes identifiés lors du diagnostic de terrain réalisé à Castillon-la-Bataille, a été proposée à partir de la commande d'InCité la création d'un "fil rouge" dans l’espace public. A partir du constat d’un manque de coordination entre les acteurs du centre-bourg, pourtant très dynamiques et vecteurs d’intégration, ce fil rouge multidimensionnel se structure en deux parties : une partie immatérielle, visant à fédérer les acteurs et des événements dans l’espace public ; une partie matérielle, mettant en lumière des lieux forts de la ville de par leurs caractéristiques sociales, patrimoniales ou inclusives.

La médiathèque, vue comme un tiers-lieu, a ainsi fait l’objet de propositions architecturales et programmatiques afin de renforcer sa centralité au sein de la ville. Un réaménagement des quais en strates a également été proposé afin de démultiplier les activités et de reconnecter les habitants avec la Dordogne. Les axes sous-jacents à toutes les propositions s’articulent autour de l’inclusion, de l’économie de moyens, d’un projet de ville ludique et d’une programmation en termes de mobilité douce et d’économie sociale et solidaire, afin de retrouver la qualité de vie du centre bourg et de tirer profit de la décroissance.

Commanditaire : InCité

Etudiants : Adèle Lepage, Lise Oblet, Paul Puy, Julie Vogtenberger, Claire Veillard (Sciences Po Bordeaux) ; Christine Martel, Charles Brosset, Corrina Hartie, Sonia Dupouy (ensapBx)

Tutrice : Julie Clerc, chargée de mission au Forum urbain

Figure dans les rubriques
Projets collectifs Sciences Po / architecture


HAUT