Université de BordeauxCluster of excellence

Portraits des chercheurs du Forum urbain

Myriam Casamayor, ou la recherche au service de l’actionMyriam Casamayor, ou la recherche au service de l’action

Docteure rattachée au laboratoire PASSAGES et urbaniste au cabinet UA64, Myriam Casamayor s’intéresse à la politique d’aménagement du littoral néo-aquitain ; une manière de valoriser la recherche comme outil d’aide à la décision publique et de tirer parti de ses expériences professionnelles dans le privé.

Magali Della Sudda, stratégies et symboliques des mobilisations urbainesMagali Della Sudda, stratégies et symboliques des mobilisations urbaines

Après une thèse sur le vote conservateur des femmes au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, Magali Della Sudda, chercheuse au Centre Emile Durkheim, a progressivement étudié des objets politiques plus contemporains. Coordinatrice d’un projet de recherche national sur le mouvement des Gilets jaunes, elle a notamment mis en lumière les stratégies des manifestants dans l’espace urbain et leur rapport à la ville. Portrait.

Marina Duféal, la "cybergéographe"Marina Duféal, la "cybergéographe"

Enseignante-chercheure en géographie (Université Bordeaux Montaigne / UMR 5319 PASSAGES), Marina Duféal tente de donner sens et forme au déploiement spatial des dispositifs numériques. Portrait.

Maël Gauneau, doctorant du vieillissementMaël Gauneau, doctorant du vieillissement

Sociologue de formation, Maël Gauneau est doctorant au laboratoire PAVE - Centre Emile Durkheim. Sa thèse en contrat CIFRE est réalisée en collaboration avec le Conseil Départemental de la Gironde et porte sur la question du vieillissement à domicile et de son anticipation, en France et au Canada. Portrait d’un doctorant qui s’intéresse autant à l’action publique qu’aux parcours résidentiels de vie des personnes âgées.

Marina Honta : la sociologie est un sport urbain !Marina Honta : la sociologie est un sport urbain !

Marina Honta est une ancienne élève de STAPS Bordeaux, tombée "raide dingue" de la sociologie et qui a décidé d’en faire son métier. Spécialiste des politiques publiques du sport et de la santé, elle est aujourd’hui enseignante-chercheuse dans l’établissement qui l’a formée et n’arrête jamais d’étudier ce qui suscite sa curiosité. Portrait.

Manon Labarchède, doctorante intergénérationnelleManon Labarchède, doctorante intergénérationnelle

Architecte de formation, Manon Labarchède prépare une thèse sur le sujet de l’habitat et de la maladie d’Alzheimer, pour laquelle elle a obtenu une bourse doctorale de la fondation Médéric Alzheimer. Portrait d’une doctorante au regard "spatial" sur les enjeux sociaux de l’habitat.

Manon Laugaa, "smart" doctoranteManon Laugaa, "smart" doctorante

Doctorante au sein de la société de conseil Metapolis, Manon Laugaa s’intéresse aux enjeux du numérique dans la décision publique urbaine, et plus particulièrement à ses implications sur les relations entre acteurs publics et privés. Qu’est-ce que la smart city change à la fabrique de la ville ? Portrait.

Marine Luce, doctorante de la contestationMarine Luce, doctorante de la contestation

Récemment diplômée de Sciences Po Bordeaux, Marine Luce s'intéresse aux contestations politiques et citoyennes contre la métropole et ses grand projets. Elle s'apprête à démarrer une thèse financée par Bordeaux Métropole dans le cadre du projet "Bordeaux, la métropole en partage ?". Portrait.

Manon Vivière, une sociologue chez les ingénieursManon Vivière, une sociologue chez les ingénieurs

Après une thèse sur des questions d’habitat et de densité urbaine, Manon Vivière est aujourd’hui chargée de mission au LyRE, centre de Recherche & Innovation Suez. Elle y travaille notamment sur la question de l’accès à l’eau dans les villes : voilà une sociologue qui n’a pas peur de se mouiller !



HAUT